compteur de visite html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les Semaines Galloises

  • The leader of the Welsh nationalist party Plaid Cymru said there needs to be much greater cooperation between the Celtic nations post-Brexit.

     

     

    Adam Price outlined the importance of developing the existing relationship between Ireland and Wales
    Adam Price outlined the importance of developing the existing relationship between Ireland and Wales

     

    Speaking in Dublin today, Adam Price proposed a Celtic Development Bank for joint infrastructure and investment projects in energy, transport and communications in Ireland, Wales, Scotland and the Isle of Man.

    Mr Price was guest speaker at the Institute of International and European Affairs, where he outlined the importance of developing the existing relationship between Ireland and Wales when Britain leaves the European Union.

    As well as the development bank, he said he would also like to see the establishment of some kind of a Celtic political union. The structure of this union is already outlined and envisioned in the Good Friday Agreement, he said.

    Adam Price, Leader of Plaid Cymru

    The Plaid leader also said that Ireland and Wales could become political partners in a project to fundamentally restructure political relationships across western Europe. This is a great project for the 21st century, he said.

    He said that Brexit has shown that the British political system is broken and that the time has come to choose not only to remain in but reform, renew and regenerate Europe. Just over 52% of voters in Wales chose to leave the European Union in the 2016 referendum. 

    Ireland and Wales share a common Celtic linguistic heritage, which is under threat. According the latest figures, 3,000 Welsh speakers are being lost every year due to death and emigration and just over half of the population in the strongest Welsh-speaking areas are native speakers.

    Despite an increase in pupils learning the language at school, the overall number of Welsh speakers is in decline. In Ireland, roughly 20,000 people speak Irish on a daily basis in the Gaeltacht.

    A Welsh school lesson (Pic: Getty Images)

    Speaking to RTÉ, Mr Price said that in order to preserve Welsh, the economic challenges of life in the western part of Wales must be tackled.

    He said that both Ireland and Wales could work together on the economic challenges facing their Celtic language communities.

    Plaid Cymru is in opposition in a Labour-led Welsh Assembly. The government's future proposals on the Welsh language were discussed at zssembly hearings today.

    Among the proposals is a recommendation that the role of the Welsh Language Commissioner be abolished, even though a new commissioner has only recently been appointed. 

    Additional reporting: Ciarán Lenoach

    Leagan Gaeilge anseo

  • Défi. Malo veut faire le tour de la Celtie à vélo

    Le Bigouden Malo Camus, doctorant à l’UBO de Brest, veut se lancer dans un Quimper-Glasgow à vélo. Un défi solidaire puisqu'il espère lever des fonds pour la Celtic Foundation, association caritative du Celtic Football Club écossais. Départ prévu le 20 mars.

    > Partir de la Cornouaille pour les Cornouailles anglaises, traverser ensuite le Royaume-Uni, le Pays de Galles, l’Irlande et finalement rallier l’Écosse : 1 500 kilomètres. Telle est la distance que souhaite parcourir Malo Camus, un jeune Bigouden qui veut concilier passion sportive et solidarité à travers un Quimper-Glasgow à vélo. « J’avais ce projet de retourner en Écosse à vélo, mais je voulais lui donner un sens. En faire quelque chose de collectif », confie-t-il.

     

    Lutte contre les inégalités

    > Il a ainsi choisi la Celtic Foundation, une branche caritative du club de football écossais Celtic FC qui lutte contre les inégalités. Malo Camus aimerait récolter 1 500 livres, soit un peu plus de 1 800 €. « Une livre par kilomètre, c’est l’idée ! Mais l’argent ira entièrement à la fondation, je ne cherche pas à faire financer mon voyage », assure-t-il, tout en rappelant que les dons vont uniquement dans les missions caritatives, pas dans le club. Départ prévu le 20 mars.

     

    > À 25 ans, Malo Camus fait son doctorat de STAPS à l’UBO de Brest, travaillant sur la socio-histoire des classes de mer en Bretagne. Mais l’an passé, en Master de sociologie du sport, il s’est intéressé aux rapports entre sport et identité en partant en Erasmus à Glasgow, en Écosse. Là-bas, il découvre le Celtic FC, dont il ne tarit plus d’éloges depuis. « C’est un club écossais mais qui a été créé par des immigrés irlandais, pour soutenir la communauté irlandaise persécutée. C’est un vrai référent communautaire, un symbole pour tous les gens qui s’identifient comme celtes », s’enthousiasme-t-il. Il espère arriver avant le 30 mars pour assister au derby entre les Celtics et les Rangers. « J’ai appelé mon projet "Cycle to Paradise" car c’est le surnom du stade de Glasgow : on dit que l’ambiance qui s’en dégage est ce qui s’approche le plus du paradis ».

    > Je vais devoir me dépasser

    > De son séjour à Glasgow, Malo Camus ne garde qu’un regret : ne pas avoir emporté son vélo pour profiter des paysages écossais. « Je me suis d’abord dit que j’aurais mieux fait de venir à vélo, pour plaisanter, et j’ai fini par penser que je devrais vraiment le faire », sourit-il. Mais parcourir 100 à 150 kilomètres par jour n’est pas chose aisée, surtout pour le doctorant dont l’activité principale est le football, le vélo restant un loisir. « Je vais devoir me dépasser », reconnaît-il, « mais je suis hyper motivé. C’est aussi l’avantage de faire une œuvre caritative, on veut rendre la confiance qu’on nous a donnée ». D’ici au 20 mars, l’entraînement sera de mise pour le jeune homme, qui compte se reconcentrer sur le cyclisme dès janvier.

     

    > « J’ai fait mon Master sur le sport et l’identité, mais c’est très difficile de définir l’identité celte. Je crois qu’elle existe par une histoire et une racine communes, avec la volonté de les préserver », explique ce Loctudiste. En attendant, c’est sur la communauté celte qu’il compte pour l’aspect logistique de son voyage. « J’ai annoncé mon projet sur les réseaux sociaux, notamment Twitter, et beaucoup de gens m’ont soutenu et proposé de m’inviter à manger ou à dormir pour mon trajet », raconte-t-il. Malo Camus partira de Quimper, avec une première étape à Roscoff (nord-Finistère). Et, dans son sac, le drapeau des nations celtes qu’il arbore fièrement.

     

  • Lannion-Caerphilly/Ploubezre-Lanbradach

    "Le Comité de jumelage Lannion-Caerphilly/Ploubezre-Llanbradach a réalisé une « opération jonquilles » le vendredi 23 novembre à l’école primaire publique de st Roch de Lannion avec 28 élèves de CM1/CM2.

    L’objectif étant de faire connaître la culture du Pays de Galles et de sensibiliser les enfants au respect de l’environnement.

    Les élèves ont été répartis suivant 5 ateliers (plantation de bulbes de jonquilles, les symboles, les langues, l'histoire/géographie et l'économie, dont 2 ont été animés en Breton.

    A la fin de chaque atelier, les enfants ont répondu à un quizz et ils ont tous été récompensés par la remise d’un diplôme. La matinée s’est terminée par des rafraîchissements et une dégustation de welsh-cakes".

  • Beth Perry , 22nd November 2018 A new digital distribution and promotion service set up to raise the profile of Welsh language music around the world has received financial support from the Welsh Government. Funding has been awarded to PYST Cyfyngedig

     

     

    Lire la suite

  • Welsh Language Music Receives Government Aid

     

    ,

    A new digital distribution and promotion service set up to raise the profile of Welsh language music around the world has received financial support from the Welsh Government.

    Funding has been awarded to PYST Cyfyngedig to aid the much needed growth of its digital distribution service, the first of its kind to be based in Wales and able to tailor services specifically for the Welsh Language music industry.

    The financial backing will also allow for a bespoke service that will be able to drive the promotion of Welsh language music through appropriate and popular channels to increase awareness and number of streams.

    In addition the money will create the role of the first ever booking agent for Wales. This role will fill a gap in representing artists to secure more gigs around the country and beyond. It is hoped the role can trigger the creation of a Welsh touring circuit and encourage growth in the number of promoters and venues in Wales.

     

     

  • jumelage Gwenrann-Dolgellau

    Le Comité interceltique de Jumelage Guérande-Dolgellau sera présent lors du marché de Noël les Samedi 15 et dimanche 16 décembre 2018. Venez nombreux chercher un sourire, déguster une part de gâteau , vous réchauffer avec un" welsh coffi du "

  • Millions of pounds of additional funding will be injected into Welsh language programming

     

     
    placeholder

    Millions of pounds of additional funding will be injected into Welsh language programming as part of a UK Government boost for the independent broadcast sector, it has been announced today (19 October) by the Secretary of State for Digital, Culture, Media and Sport Jeremy Wright.

    A share of the fund which aims to halt the decline of UK produced children’s content will be used to commission Welsh language programming and content, stimulating the creation of dynamic and distinctive Welsh language productions from the independent sector.

    The UK Government investment will be used to reverse the growing trend of airing repeats and facilitate the creation of Welsh language programmes that can repeat the success of all-time favourites such as Fireman Sam. It will also include:

    • A multi-million pound boost for commercial radio; and
    • A special fund to help fledgling production companies develop and pitch their original ideas to make them a reality

    The Contestable Fund recognises the significance that Welsh language productions have had on the cultural and social life of Wales, which is why the Department for Digital, Media, Culture and Sport has aimed to allocate 5% of the available budget to Welsh and other indigenous UK languages.

    The Secretary of State for Wales, Alun Cairns said:

    This funding announcement will provide a significant boost to Welsh language programme creators, helping to secure a whole new generation of young Welsh language programme viewers.

    With this UK Government investment, the thriving Welsh language broadcast sector will be able to build on its success and create distinctive, captivating programmes that will educate and entertain the growing number of Welsh language speakers in the country.

    Production levels of new children’s content have declined over the past decade, with public service broadcasters spending roughly 40% less than they did in 2006. As a result a significant amount of children’s programming on children’s channels now consist of repeats.

    Minister for Digital Margot James said:

    Young people in the UK deserve high quality content that entertains, informs and reflects their experiences growing up across the country today.

    The UK broadcasting and production sectors are world renowned, and a success story to be proud of. This innovative project is an instrumental part of our support for the UK’s vibrant media sector and will help it continue to go from strength to strength.

    In 2016, 98% of children’s content on commercial children’s channels and 91% on public service broadcasters were repeats. To directly combat this decline in content for younger people in the UK, £57 million will be invested in to a Young Audiences Content Fund, administered by the BFI. This will focus on funding a new influx of creative and distinctive content that represent UK children and teenagers today. Five per cent of the Young Audiences fund will support production companies develop their ideas.

    Ben Roberts, Director of Lottery Film Fund, BFI said:

    We’re excited to be working with Government to deliver the new Young Audiences Content Fund to help support UK companies to create exciting and distinctive new programmes for young people. It goes hand-in-hand with the BFI’s own mission to connect audiences with the widest possible range of content. We look forward to making the most of this new opportunity to back talent to create bold and original programming and expand the choices available for young people.

    Also announced today as part of the Contestable Fund is a £3m Audio Content Fund which will encourage greater innovation and experimentation in the commercial radio sector.

    Currently, examples of public service content (aside from national and local news) on commercial radio are rare due to commercial pressures. By removing the necessity for commercial stations and producers to seek as much sponsorship and advertising revenue, the fund will provide significant support to radio producers to try something different, particularly with new voices who do not have an established relationship with broadcasters and therefore access to funding.

    Siobhan Kenny, Chief Executive at Radiocentre, said:

    Commercial radio stations are always looking at new ways to serve their listeners, but sometimes the financial reality makes it difficult to do everything they would like. The Audio Content Fund has the potential to provide a significant boost in public service content for audiences, as well as a great opportunity for commercial radio broadcasters to broaden the range of output they provide.

    Further guidance, including how to apply to both of the funds, will be published by the fund administrators in the new year. The pilot will then be open for applications in April 2019.

     

     

  • Relations Trignac-Pontypridd

     

    Jakez Lhéritier  continue de nous informer sur les retombées de l'opération Rail 1892 de Trignac à Pontypridd après le Festival interceltique de Lorient cet été.

     

    Rozenn et Mike Powell vont nous transmettre la médiatisation de la remise du tronçon de rail 1892 au Musée de Pontypridd .

     

    Ensuite une réunion se tiendra en mairie de Trignac   avec

    les associations trignacaises en Novembre ou décembre

    2018 pour organiser un voyage en Mai 2020:

    -Rugby,Musée,échanges avec des écoles galloises groupe chants de marins et groupe musical avec danses etc...

     Une  réunion et des démarches seront organisées pour obtenir le budget nécessaire.

     L'association Breizh/Cymru  pourrait s'associer à notre groupe pour cette expédition.

     La municipalité de Trignac,en fonction des élections municipales de 2020, a bien l'intention d'officialiser des échanges..

     

  • échanges Trignac-Pontypridd en vue d'un jumelage

     

    L Heritier Carmen

    19:06 (Il y a 4 heures)
       
    À Diwan-Parents, aep.sant-nazer, CatherineLeroux, HubertChemereau, mrSelle, patrickLecat, manaigollivier, bernardDenny, ACBNaoned, MaximeChesneau, AlanCoraud, cheminJVerne, Breizh/Cymru, moi, jackyFlippot, EricSeraphon, alietteAverty

     

     
     

    Les compatriotes,bonjour demat,

     

    Avec le Directeur de l'école Diwan de St Nazer,nous avons convenu de nous réunir

    le vendredi 28 Septembre à compter de 18 h 30 à Motor's café .

    28 Av de la Libération -St Nazer.Salle de réunion.

    Ceux qui le voudront, pourront rester manger pour continuer à discuter.Prix raisonnable.

    Réserver et me prévenir  de votre venue.

     

    Ordre du jour:

    Avant une réunion qui sera organisée par la mairie de Trignac en Octobre je pense.

    il est souhaitable que le groupe Gwen Griffiths Cymru, discute sur les projets suivants:

     

    1/-Projet jumelage Trignac/Pontypridd-Rondda Cynon Taf,

      Après les évènements organisés avec la municipalité de Trignac et au Festival inter celtique de Lorient,

      été 2018 pour l'opération Rail 1892.

     

     Informations de Rozenn et Mike Powell sur le dépôt du rail 1892 au musée de Pontypridd.

       

     Analyses des journées des 30/31 juillet et du 6 Aout au F I de Lorient.

     

     Projet printemps 2020 (Option Rugby-Avril Mai -période des vacances scolaires) 

       Préparation d'un déplacement sur Pontypridd (Autocar si possible,autres solutions..?).

       

       Organisation responsable:Mairie de Trignac,autres..?

        Les devis. 

        Les financements d'origines différentes,soirées bretonnes,journées,jeux,

        (avec bénéfices partagés pour motiver?)à organiser sur le pays Trignacais,Brière,Nazairien,etc

        De 2018 à février 2020 ,cela devrait se boucler fin 2019.

        Sur Trignac et St Nazer,subventions de collectivités à demander sur les budgets 2020,

         (Cas PDL attention !)

        Participations d'associations.

        Participation d'entreprises et d'artisans bretons.

        Participation de particuliers.

        Action vêtements-Breizh/Cymru (idée lançée le 30 juillet, avec Diwan et le RCT Nelly et Jozick)

        Déclencher des préinscriptions avec engagements (comme pour le lancement des drapeaux).

     

     Participants à une délégation:  

         Avec la municipalité de Trignac et autres collectivités..?

        -d'une équipe de Rugby-minime ou cadet du RCT:groupe de 23 /25 sportifs et accompagnateurs

        -d'un groupe de chanteurs musiciens,et danseurs bretons,pour animer une soirée ou plus.

        -jumelage avec Diwan St Nazer,..Savenay...et écoles Galloises (Mike Powell)

        -de représentants d'associations interéssées par des échanges.

        -des producteurs bretons.

        -le Musée de Montoir de Bretagne?

        -le parc de Brière?

        -des comités de jumelage Breizh/Cymru pour compléter si cela les interessent?

     

      Implications de nos amis Gallois:

      Mike powell et Rozenn travaillent sur le projet:

         -Hébergements pour un groupe de 30 à 40 personnes environ

         dans un équipements d'accueil collectif(parc naturel)

        -Prise en charge des repas.

        -Organisation du match de rugby.

        -Journée festive-animations Bretagne -Galles.

           Produits bretons à promouvoir et à vendre.

       

    2/Discuter du dossier sur les Forges de Trignac:

        L'élu gallois Mike Powell est interéssé par le sujet

        Que proposer à Trignac,via les organisations bretonnes:

          BCD,ICB,..?

          la société 47 Nord de Olwenn Gaucher.

        avec nos "spécialistes"  financés par contrats etc.?

        

    3/ Projet de Tablée Maritime Bretonne en  2019-2020.St Nazer.

     Projet déjà évoqué avec l'ACB, les amis bretons du vignoble nantais,la direction de Diwan St Nazer.

       Dates à envisager?

       Lieu:en salle en hiver:plusieurs salles possibles.

              Ou ,au printemps ou en été?

              

    +Information sur le projet d'hommage à René Vautier sur Trignac ,fin 2019.

     

     

    Nous confirmer votre participation à la réunion ,ou en cas d'absence votre interèt pour les projets

    et si vous voulez vous y associer.  

     

    jakez Lhéritier-

     

     

  • Plonevez-Porzay : le Comité de Jumelage en visite au Pays de Galles

    Pour la vingt-huitième année, le comité de jumelage de Plonévez-Porzay a organisé du 18 au 23 août un voyage au Pays de Galles. L'occasion pour 22 personnes, dont certaines pour la première fois, d'apprécier la profonde amitié qui unit la commune à celle de Newcastle-Emlyn. Au programme, la visite de merveilles médiévales comme le château de Pembroke et la ville fortifiée de Tenby, mais aussi de vestiges de l'âge de pierre dans les montagnes Preseli. Les Bretons ont pu également découvrir l'une des dernières filatures de laine et visiter une brasserie écologique. Un séjour qui réaffirme les liens avec nos cousins gallois dont la chaleur et la qualité d'accueil ont pu être savourées lors de soirées organisées par le comité de Newcastle-Emlyn. Pendant la soirée officielle autour du Cawl, repas traditionnel, les présidents des deux associations, le Gallois Roger Davies et le Breton Gwénaël Le Goanvic ont échangé des cadeaux réalisés par leurs artistes locaux, Teleri Davies et Jeanine Louarn. Chacun attend avec impatience la prochaine occasion de se revoir.

     

    P1050671(1).JPG