compteur de visite html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Histoire du Pays de Galles

  • HISTOIRE CHRONOLOGIQUE DU PAYS DE GALLES

     

    Carte Pays de Galles début du Moyen-Age.jpg

     

    47

    Après la défaite de son peuple par les Romains, Caradog organise la résistance. Finalement, il est fait prisonnier et envoyé à Rome. L'empereur Titus lui laisse la vie sauve et la condition d'homme libre sur parole. Il est considéré comme le premier héros national gallois.

     61

    Selon Tacite, les troupes de Suetonius massacrent les collèges druidiques d'Ynys Môn (île d'Anglesey) . Cet événement marque la fin de la société celtiques dont les druides étaient les piliers. (voir 1792: création de l'Ordre des Bardes de l'Ile de Bretagne).

     

    Massacre druides Ynys Môn.jpg

    78-383

    Agricola réduit les Ordovices au nord du Pays de Galles en 78. Puis la Pax Romana imposée par les garnisons romaines permet le développement des villes et du commerce (voies romaines).

     383

    Le commandant d'une garnison romaine, Magnus Maximus (Macsen Wledig) mène son armée jusqu'à Rome pour déposer l'empereur Gratien. Mais il meurt cinq ans plus tard. La littérature galloise en a conservé son souvenir dans le Rêve de Macsen Wledig ,un des contes historiques des Mabinogion (voir 1100).

     425

    Vortigern, un des principaux chefs bretons, invite des tribus saxonnes à s'installer dans l'Ile pour lutter contre les raids venus du nord (Scots, Pictes) en échange de terres à cultiver. Ces événements sont narrés dans les légende arthuriennes où Vortigern est considéré comme un traître à son suzerain, Uther Pendragon.

     

    Uther Pendragon.jpg

     

    vers 450

    Cunedda,  un chef breton quitte ses terres de Manaw Gododdin, autour d'Edinburgh (Ecosse) pour s'installer dans le nord du Pays de Galles (Gwynedd) et fonde les premières dynasties princières galloises.

    vers 589

    Mort de Dewi Sant / Saint David. Patron du Pays de Galles, il sera canonisé à Rome en 1120.

     

    Saint David.jpg

     

     VI-VIIème siècles

    Aneirin  est considéré comme un des plus célèbres cynfeirdd (anciens poètes).Il est mentionné dans Historia Brittonum (830). Il a vécu dans le Manaw Gododdin. On lui attribue la composition d'un long poème, Y Gododdin, qui vante les exploits de tribus bretonnes vivant le long du Fith of Forth (Ecosse)

     

    Carte Y Gododdin.jpg

     

    Taliesin, a vécu à la même époque qu'Aneirin. On le connaît à travers le Livre de Taliesin, une œuvre qui rassemble soixante poèmes. (voir rassemblés sous le titre de Armes Prydein Vawr.(voir 937).

    Taliesin.jpg 

    Après la bataille de Winwaed Field, près de Leeds, les Saxons occupent le centre de l'Angleterre: le Pays de Galles est désormais isolé du Vieux Nord (Sud d'Edinburgh).

     

    776-784

    Selon la Chronique des Princes / Brut y Tywysogion, Offa, roi saxon de Mercia, ravage la sud du Pays de Galles: il fait construire un mur de terre qui va du nord au sud du pays, connu sous le nom d'Offa's Dyke (le mur d'Offa) qui marquera désormais la limite approximative entre l'Angleterre et la terre des Weahlas (Etrangers, en anglais Wales).Le Pays de Galles s'appelle en gallois Cymru (Terre des camarades).

     

    Offa_Dyke.JPG

     

     

    vers 850

    Les Vikings commencent à déferler de la Scandinavie sur toute l'Europe et la Russie. Ils atteignent le Pays de Galles au milieu du IXème siècle, pillant les monastères d'Ynys Môn/Anglesey et du Dyfed (sud-ouest du pays).Les pillages vont durer jusqu'au 11ème siècle.

     

    vers 937

    Rédaction de la Grande prophétie de Bretagne/ Armes Prydein Vawr , un poème héroïque qui fait partie du Livre de Taliesin (595). Long de 200 vers, l'auteur insiste sur l'unité des Gallois avec leurs frères celtes d'Irlande, de Cornouailles, les Bretons du Vieux Nord et ceux d'Armorique.

    Armes Prydein Vawr.jpg

     

    943

    Selon une légende, le roi Hywel ap Cadell, surnommé Hywell Dda aurait fait coucher par écrit les lois et coutumes traditionnelles de cette époque.

     

    Hywel_Dda.jpg

    1067: Début de la conquête du Pays de Galles

    Après avoir envahi l'Angleterre en 1066, Guillaume de Normandie entreprend la conquête systématique du Pays de Galles, distribuant des terres. A partir de 1067, les Normands commencent à pénétrer au Pays de Galles. Devenu roi d'Angleterre, Guillaume Ier distribue des terres à ses barons sur les Marches du pays. En 1081, il occupe le sud avec une imposante armée et crée la ville de Cardiff/Caerdydd.

     

    château de Cardiff.jpg

     carte des châteaux au  Pays de Galles.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1118-1137

    Le roi du Gwynedd, Gruffudd ap Cynan, dans le nord, lutte contre les forces d'Henri Ier d'Angleterre et contribue à la renaissance littéraire galloise. (voir : Les poètes de cour XII-XIVème siècle).

     

    1146

    Naissance de Giraldus Cambresis(Giraud de Cambrie), un homme de lettres qui laissera deux ouvrages en latin , écrits à la suite de ses voyages: Itinéraire à travers le Pays de Galles (1191) et Description du Pays de Galles (1194).

     

    1115

    Mort de Geoffrey de Monmouth (1090-1155), écrivain et historien. Il a, par son père, des attaches avec la Bretagne. Son œuvre la plus connue, Historia Regum Britanniae, qui contient un chapitre sur les prophéties de Merlin.

     

    Vita Merlin Geoffrey de Monmouth.jpg

    1164

    Fondation de l'abbaye d'Ystrad Flur. Patronnée par le prince Rhys ap Gruffudd, plusieurs princes gallois y seront inhumés. Elle sera un lieu important de création littéraire (Brut y Tywysogyon/la Chronique des Princes, XIIème siècle; le Livre Blanc de Rhydderch et le Livre Rouge d'Hergest) voir Vers 1250.

     

    Ystrat Fflur.jpg

    1176

    Tenue de la première Eisteddfod à Cardigan sous l'égide de Rhys ap Gruffud: c'est une session qui réunit des bardes gallois, poètes et musiciens appartenant à l'Ordre bardique. D'autres rassemblements attestés auront lieu en 1451 et 1523 jusqu'au XVIIIème siècle. L'Ordre sera réformé en 1792 par Iolo Morganwg (voir cette date). Actuellement, l'Eisteddfod se tient tous les ans en été et rassemble tous les courants culturels, sociaux, politiques et religieux gallois. De nombreuses personnalités font partie de cette vénérable confrérie qui veille au développement de la langue et de la culture nationale du pays.

     

    RhysapG.png

    1240

    Mort de Llywelyn Fawr, considéré comme le souverain gallois le plus prestigieux du Moyen-Age. Il s'empara du Powys puis reprit le comté de Gwynedd aux Anglo-Normands. Comme d'autres princes, il sera célébré par les Poètes de Cour.

    vers 1250

    Dans le comté de Carmarthen, rédaction du Livre Noir, / llyfr Du Caerfyddin connu pour être le plus ancien manuscrit en langue galloise. Plusieurs poèmes reprennent la légende de Myrddin, Merlin l'Enchanteur.

    Llyfr Du.jpg

     

     

     

    LES GUERRES D'INDEPENDANCE GALLOISES 1276-77 ET 1282-83

     

    1276-1277

    Après la victoire d'Edouard Ier d'Angleterre sur Llywelyn ap Gruffudd, prince du Gwynedd, signature du traité d'Aberconwy. Mais les clauses n'étant pas claires, la seconde guerre reprend en 1282.

     

    1282

    La mort du prince Llywelyn connu sous le nom de Y Llyw Olaf (le dernier prince) à la bataille de Cilmeri met fin au conflit. Sa tête est envoyée à Londres. La fin de la Maison du Gwynedd marque l'échec d'un embryon d'état gallois. Un mémorial érigé en 1956 à Cilmeri est devenu un lieu de ralliement de certains groupes nationalistes gallois.

     Llywelyn_le_Dernier.jpg

     1283-84

    Edouard Ier d'Angleterre entreprend l'occupation du Pays de Galles qui se caractérise par la construction d'énormes châteaux (Caernarfon,Harlerch Beaumaris, Fflint Conwy, Rhuddlan). Le Pays de Galles devient une Principauté avec les Statuts de Rhuddlan . Le pays passe sous la tutelle religieuse de l'évêque de Canterbury. Le territoire est divisé en comtés: Anglesey, Caernarfon, Merioneth, Carmarthen, Cardigan, et Flint.

    Plusieurs forteresses sont relevées: Castell y Bere, Harlerch, hauts-lieux de la résistance galloise (ci-dessous, dans l'ordre).

     

    castell-y-bere.jpg

     

     

     

    Harlech-Castle-2053.jpg

     

     

    1301

    Edouard Ier nomme son fils aîné Prince de Galles, titre qui sera désormais porté par l'héritier de la couronne royale britannique. Le prince Charles sera investi à Caernarfon en 1969.

     

    Début du XIVème siècle

    Durant cette période du Moyen-Age, sont rédigées le chef d'œuvre de la littérature galloise: les Quatre branches du Mabinogi / Pedair Cainc y Mabinogi.(voir dans le blog: Contes et légendes).

     

    Livre rouge de Hergest.jpg

    1320-1330

    Durant ces dix ans, le poète Dafydd ap Gwilym écrit les plus belles de ses œuvres, apportant des innovations linguistiques. Il introduit les concepts de l'Amour Courtois dans la tradition bardique.

     

    Dafydd ap Gwilym.jpg

    1400

    Une insurrection contre l'occupation anglaise est menée par Owain Glyndwr (v.1354-v.1416)(voir image ci-dessous). Il est proclamé Prince de Galles par les principaux seigneurs du pays et mène une insurrection pour libérer le peuple gallois de l'esclavage dans lequel le tiennent leurs ennemis anglais. En 1405, il reprend la forteresse de Harlerch et s'installe à Aberystwyth. Il gagne le soutien des seigneurs irlandais (l'Irlande est sous domination anglo-normande depuis le 11ème siècle) et du roi d'Ecosse Robert III. Il envoie à Charles VI le fou, roi de France, une lettre dans laquelle il reconnaît le pape d'Avignon, affirme la séparation de l'Eglise galloise d'avec la tutelle de Canterbury (voir 1383) et crée deux universités au Pays de Galles ! Mais les Anglais regagnent les territoires repris par Owain Glyndwr.et le soulèvement est écrasé. On perd la trace du Prince de Galles. Nul ne sait où il a été tué et enterré... (ci-dessous, le Parlement d'Owain Glyndwr à Machynlleth).

     

    Owain Glyndûr.jpg

     

    1455-1485

    Pendant la guerre des Deux Roses, en Angleterre, la famille Tudor, d'origine galloise, l'emporte. Henri Tudor devient roi sous le nom d’Henri VII. Il se disait descendre de Cadwaladr ap Cadwallon (633-682), roi du Gwynedd, tant vanté par les chroniqueurs gallois. La bannière de son illustre ancêtre, avec son Dragon Rouge, Y Ddraig Goch, sera reconnue officiellement par la reine d'Angleterre comme emblème national du Pays de Galles en 1959.

     

    Henri VII Tudor.jpg

     

    1536 et 1543 : les Actes d'Union

    Par les Actes d'Union de 1536 et 1543, le Parlement anglais définit les conditions d'annexion du Pays de Galles à l'Angleterre. Par ces lois, Henri VIII agrandit son royaume. Il rejette le pouvoir papal, devient Chef de l'Eglise d'Angleterre et réorganise son royaume. Les Gallois ont les mêmes statuts que les Anglais, mais la langue anglaise devient la seule langue officielle. Le Pays de Galles est divisé en treize comtés, chacun ayant une cour de justice, sauf le comté de Monmouth, au sud-ouest, qui est rattaché au parlement de Westminster à Londres. Le Pays de Galles est représenté à ce Parlement par un député par comté, contre deux pour les comtés anglais...

     

    Acte d'Union Wales England.jpg

     

    En 1532, la Bretagne est annexée par le roi de France, François Ier.

    Acte d'Union 1532.jpg

     

     

     

    1536-1543

    Henri VIII ordonne la dissolution des monastères, dont les terres iront à la couronne royale, puis seront vendues à la petite noblesse locale.

     

    1546

    Sir John Price, de Brecon,publie le premier livre en gallois, Y Lhyvyr hwnn (Ce livre),un siècle après l'invention de l'imprimerie. Jusqu'en 1606, une centaine de livres en gallois sont publiés dans des presses clandestines, car les Gallois n'ont le droit de publier des ouvrages dans leur langue...

     

    1588 L'évêque William Morgan publie pour la première fois une traduction de la Bible en gallois.

    La publication contribuera au succès de la Réforme au Pays de Galles et surtout au sauvetage de la langue galloise. En 1649, la loi pour la propagation et le prêche de l'Evangile au Pays de Galles aura pour conséquence indirecte l'alphabétisation du peuple gallois dans sa langue maternelle.(voir également 1761, les Ecoles itinérantes)

     

    Bible en gallois 1588- 1988_1781_l.jpg

    1695

    La loi limitant l'autorisation d'imprimer aux seuls Protestants est abolie. La première presse légale est installée à Treddedyn (Adpar), près de Newcastle Emlyn. En 1729, on comptera 545 imprimeries au Pays de Galles.

     

    1745-1793

    Après les premières extractions de charbon dans le sud du Pays de Galles, la production passe de 1800 tonnes à 150 000 tonnes .Vers 1759, John Guest commence à développer les premières fonderies à Merthyr Tydfil : le coke remplace progressivement le bois dans les usines, contribuant à la déforestation du pays...

     

    Josiah_John_Guest.jpg

    1761 Les Ecoles galloises itinérantes

    Le fondateur des Ecoles galloises itinérantes, Griffith Jones (1683-1761)(image ci-dessous) , laisse à sa mort, après 25 ans d'activités, quelque 3 000 écoles établies dans plus de 1 600 lieux répartis sur une grande partie du territoire. On estime que près de 30% de la population, des enfants surtout, ont pu recevoir les rudiments de la langue et une éducation religieuse. Ces écoles seront intégrées au système anglais en 1854.

     

    griffiths.JPG

     

     

    1785 Les Ecoles du dimanche / Ysgolion Sul

    A l'initiative de Robert Raikes, une école du dimanche s'ouvre d'abord à Londres en 1785. Puis, sous la direction de Thomas Charles (image ci-dessous), de Bala, les écoles du dimanche se répandent rapidement, après 1789, parmi les Méthodistes, puis chez les Baptistes. Cette alphabétisation de masse aura de grandes répercussions sur le niveau intellectuel, religieux et moral d'une de la population.

     

    Thomas Charles.jpg

    1792 Gorsedd Beirdd Ynys Prydain L’Assemblée des Bardes de l’Ile de Bretagne(www.gorsedd.org/)

    Sous l’égide d’Edward Samwell, plus connu sous le nom bardique de Iolo Morganwg (1747-1826), se tient à Londres le premier rassemblement néo-druidique de la Gorsedd Beirdd Ynys Prytain, dont le  but est de restaurer les fondements du bardisme au Pays de Galles, ainsi que dans les autres pays celtiques.. Au 19ème siècle, les objectifs s’élargiront à la littérature, à la musique et aux  arts. En 1819, Morganwg proposera des saies blanches pour les druides, bleues pour les bardes et vertes pour les ovates.

     

    Iolo Morganwg.jpg

     

     

     

    En Bretagne, la Gorsedd sera instituée en 1899, intitulée Breuderiez, Drouized, Barzhed hag Ovizion, puis la Berdh Gorsedh Kernow sera  créée en 1928. Récemment, la Gorsedd des Bardes de Patagonie (Argentine) a été officialisée en 2001.(voir 1865).

     

    Gorsedd 1907.jpg

    1801

    Le premier recensement de la population au Pays de Galles donne le chiffre de 587 000 habitants.( Plus de 3 000 000 actuellement.

     

    1831

    Premier soulèvement ouvrier dans la région minière de Merthyr Tydfil, la ville la plus peuplée. Marches de protestation réprimées dans le sang (Brecon).

     

    1837-1844 Le mouvement chartiste

    Les populations du sud du pays réclament des réformes sociales ; les doléances sont recueillies et une Charte  recueille 250 000 signatures. Le Parlement de Londres rejette cette  charte. Mécontents, les chartistes organisent des manifestations armées. Et une marche  de 20 000 personnes est organisée, qui gagne Newport. Heurts violents (plusieurs dizaines de morts ). Les meneurs sont condamnés aux travaux forcés à vie.

     

     

    Lady Charlotte Guest publie sous le titre The Mabinogion la traduction en anglais des Mabinogion,(voir contes et légendes du blog).

     

    The Mabinogion.jpg

     

    1839-1843 Les révoltes Rébecca

    Le monde paysan se révolte contre les barrières de péages établies au XVIIIème siècle qui , avec de lourdes taxes perçues par les propriétaires terriens, entravent la liberté de circulation … 

     

    Rebecca Riots.jpg

    1851-1920 Les Rhondda

    Le nom donné à deux vallées : Rhondda Fach et Rhondda Fawr, la petite Rhondda et la grande Rhondda,reflète cette période de prospérité industrielle que connut le sud du Pays de Galles, qui passa de 1000 habitant en 1851 à plus de 150 000 habitants à la veille de la première Guerre Mondiale. En 1913, cent-cinquante-trois puits de mine produiront trois millions de tonnes de charbon, soit 1/6ème de la production totale du pays. Mais la crise économique mondiale des années 1920 entraînera un taux de chômage record et en 1980, la vallée n’aura plus que 80 000 habitants et un seul puits de mine, qui sera transformé en musée…

     

    Rhondda Valleys, Trehafod, Lewis Merthyr Collieries 1280pix.jpg

     

    Symbole de cette ère industrielle, cette région de la Rhondda sera l’objet d’un film célèbre de John Ford, produit en 1941, tiré du roman de Richard Llewelyn (1906-1983).

    En 1899, est fondé la Fédération des Mineurs du Pays de Galles.

     

    1856  L’hymne national gallois

    Le Hen Wlad fy Nhadau, le Vieux Pays de mes Pères, écrit en janvier 1856 par Evan James, un tisserand de Pontypridd et mis en musique par son fils James James, deviendra vite populaire, notamment au cours des Eisteddfodau des années 1860. Il sera adopté comme hymne national lors de l’Eisteddfod  de Bangor en 1874.Il sera traduit en breton par Taldir Jaffrennou en 1897 sous le titre de Bro Gozh Ma Zadoù.

     

    Evan James + James James.jpg

     

    Hen wlad fy Nhadau.jpg

     

    1865  Des Gallois en Patagonie

    Un premier groupe d’émigrants s’embarque à bord du Mimosa à destination de l’Argentine : il sera le noyau d’une colonie  fort  de 4 000 personnes en 1885. L’émigration durera jusqu’en 1914. La langue galloise sera la langue de cette communauté qui éditera des billets de banque,  des livres et de journaux.

     

     

    Patagonia Wales1965.jpg

    1881 la Welsh Rugby Union (www.wru.co.uk/)

    Sport d’élite en Angleterre, le rugby , introduit au Pays de Galles, devient vite populaire parmi les mineurs , dans le Glamorgan , surtout, à la fin du 19ème siècle. Devenu sport national, le rugby est une véritable institution. L’équipe nationale galloise aura par la suite de grands succès, notamment dans le Tournoi de Cinq (puis Six) Nations et dans la coupe du monde de rugby.

     

    1893 L’université galloise (www.wales.ac.uk/)

       Fondé en 1872, le premier Collège universitaire du Pays de Galles à Aberystwyth sera  suivi d'autres  collèges comme celui de Cardiff et de Bangor. Ils se verront décerner en 1893 une Charte royale  qui leur permettra de délivrer leurs propres diplômes universitaires : ils constitueront en 1918 l’ University of Wales. Durant les décennies suivantes, l’University College de Swansea, puis la Welsh National School of Medecine, l’Institute of Science  and Technology et le Saint-David’s University College de Lampeter viendront s’ajouter aux trois collèges primitifs au sein de l’Université du Pays de Galles. La langue galloise est reconnue comme langue d’enseignement dans les cinq universités du Pays de Galles.

    *A découvrir : le Centre for Advanced Welsh and Celtic Studies.

     

     

    Collège universitaire Aberystwyth.jpg

     

    1896-1903 Crise dans les ardoisières

    Durant cette période, les ardoisières de la région de Carmarthen sont touchées par une crise, à cause de la concurrence de la tuile. . Durant les grèves et l’occupation d’usines, la police et même l’armée sont envoyées pour réprimer ce mouvement.

    Actuellement, les ardoisières sont transformées en musée à Ffestiniog et à Llanberis.

     

     

    1901 Recensement

    D’après le recensement officiel, le Pays de Galles compte plus de deux millions d’habitants, dont presque la moitié est bilingue (929 905) . Presque la moitié des habitants (280 905 personnes) ne parle que le gallois.

     

    1907

    ° La Bibliothèque Nationale du Pays de Galles (www.llgc.org.uk/)

    Une Charte royale officialise la création  laBibliothèque Nationale galloise/ Llyfrgell Genedlaethol Cymru. Créé avec l’aide de fonds privés collectés depuis 1877, elle ouvrira ses portes à Aberystwyth en 1909. Elle possède plusieurs millions de livres, de journaux et 70% des manuscrits du Moyen-Age gallois  (dont les fameux Mabinogi)

     

    Bibliothèque Nationale galloise.jpg

    ° Le Musée National du Pays de Galles ( www.museumwales.ac.uk)

    Créé en 1907, il ouvrira ses portes en 1922. Il comprend plusieurs institutions,dont: 

     

    le Welsh Folk Museum de Saint-Fagans (photo ci-dessous)

     

    Welsh folk museum .jpg

     

    -Big Pit (musée de la Mine)

     

    Big Pit.jpg

     

    -Slate Museum (musée de l’ardoise)

     

    National Slate Museum Llanberis.jpg

     

     

     

    Première Guerre Mondiale 1914-1918

    1914

    Au début du conflit, 280 000 Gallois sont mobilisés dans l’armée britannique (terre, marine, aviation), dont 50 000 hommes dans le Welsh Army Corps.

     

     

    Welsh army corps 1914-1918.jpg

     

    1916

    Après avoir été ministre de l’armement en 1915, David Lloyd George  devient Premier Ministre : il s’entoure de Gallois dont Thomas Jones, son secrétaire de cabinet. La grande majorité des Gallois  s’identifie la personnalité extraordinaire de Lloyd George durant le conflit.

     

    David-Lloyd-George-006.jpg

    1921

    L’élan économique engendré par le conflit mondial s’estompe et de graves difficultés  entraînent une dépopulation des campagnes, du chômage dans les centres industriels et urbains ainsi qu’une émigration vers l’Angleterre. Après le recensement de 1921, sur les 2 656 000 habitants, on compte 1 100 000 personnes vivant dans les régions minières ; 650 000 habitants se regroupent dans les villes côtières du sud (Swansea, Cardiff) et les 800 000 autres sont répartis dans le monde rural.

     

    1922

     Création d’un mouvement de jeunes, Urdd Gobaith Cymru, qui organise des rassemblements sportifs,  et culturels. Urdd ouvre la première école galloisante à Aberystwyth et fonde une association qui réunit les principaux éditeurs et libraires gallois. Puis ses militants, regroupés dans un milliers de sections, publient quatre magazines et gèrent deux centres culturels. 

     

    Urdd.jpg

    Urdd Gobaith Cymru.jpg

     

     1925

    Création du Plaid Cymru le parti nationaliste galloisautour de Hugh Robert Jones, avec Saunders Lewis et Ambroise Bebb. Le parti publie un journal, Y Draig Goch (le Dragon Rouge).

     

    1936

    Trois leaders du Plaid Cymru, D.J. Williams, Lewis Valentine et Saunders Lewis, mettent le feu sur une base de la R.A.F. à Penyberth, dans le péninsule de Llyn , près de Caernarfon. Leur jugement permettra de faire connaître le Plaid.

    1937

    A l’occasion de l’inauguration du service en gallois de la BBC, Saunders Lewis lit une de ses œuvres. Sa pièce de théâtre sera suivie de nombreuses créations radiophoniques et donnera un élan décisif à la création littéraire en gallois à la radio.

     

    SaundersLewis2.jpg

     

     

    Depuis 1921, plus de 450 000 Gallois ont émigré au Canada, aux Etats-Unis, en Australie et en Argentine.

    En 1939, une première école en gallois est ouverte à Aberystwyth par l’association Urdd Gobaith Cymru (voir 1922).

    1951

    Le recensement dénombre environ 715 000 personnes parlant gallois, soit 28, 9% de la population, dont la moitié a moins de 40 ans. On parle plus gallois dans les zones dépeuplées du nord, tandis que le sud, plus industrialisé, s’anglicise rapidement.

    1954

    Mort du grand écrivain de langue anglaise, Dylan Thomas (1914-1954) (www.dylanthomas.100.org)

     

    Dylan Thomas.jpg

     

    1955

    La ville de Cardiff/Caerdydd devient la capitale du Pays de Galles. Elle est jumelée avec Nantes (cf. jumelages)

    château de Cardiff.jpg 

    Château des ducs de Bretagne Naoned.jpg

    Château des ducs de Bretagne à Nantes/Naoned 

     

     

     Château de Cardiff

     

    Malgré la campagne Un Parlement pour le Pays de Galles qui rassemble plus de  250 000 signatures, la Chambre des Communes à Londres repousse l’amendement présentée par S.O.Davies, député travailliste de Merthyr Tudful.

    1957

    Ouverture du premier collège bilingue à Rhyl.

    1958

    Gwynfor Evans, conseiller du County Council de Carmarthen et président du Plaid Cymru, présente aux Nations Unie, à New York un mémorandum pour l’indépendance du Pays de Galles.(voir Dossiers)

     

    Gwynfor Evans.jpg

     

    1959

    Fondation de la Société nationale des Ecrivains du Pays de Galles (Yr Academi Gymreig ) . Ses fonds proviennent du Welsh Arts Council qui sera créé en 1967.

    1961

    Création du Welsh Books Council afin de promouvoir la création littéraire en gallois et en anglais, notamment en direction des éditions pour enfants.

    Fondation de la Kevre Keltiek/Celtic League lors de l’Eisteddfod de Rhys. Cette organisation politique regoupe des militants gallois, bretons, écossais, irlandais, cornouaillais et mannois. Son but est d’obtenir l’autodétermination / self-government pour ces six nations celtiques. Sous l’impulsion de son secrétaire,le Breton Alan Heusaff, la Ligue Celtique lance la revue Carn.  

     

    La ligue celtique.jpg

     1965  

    Les bureaux du Welsh Office sont installés à Cardiff. James Griffiths le dirige avec rang de Secrétaire d’état pour le Pays de Galles. Ce bureau dispense des aides financières dans le domaine de l’éducation et les publications par l’intermédiaire du Welsh Books Council. En 1987, il emploiera plus de 2000 personnes et ses compétences seront élargies (santé, éducation, logement, monuments historiques,agriculture, industrie).

     

    1967

    Le Welsh Language Act/Loi sur la langue galloise mise en place depuis 1962 recommande la mise en place d’une éducation bilingue à l’école primaire. Devant la lenteur des autorités, en 1971,  des parents d’élèves créent les premières écoles entièrement en gallois, les  Mudied Ysgolion Meithrin. Cette année, environ 20,8% de la population parle gallois (540 000 personnes).

    Mudied Ysgolion 2.jpg

    1972

     La compagnie maritime bretonne B.A.I. (Bretagne-Angleterre-Irlande) est fondée par la Coopérative des agriculteurs de Saint-Pol de Léon/Kastell-Paol et la Chambre de Commerce et d'Industrie de Morlaix. Dirigée par Alexis Gourvennec, elle transportera au départ de Roscoff, de Saint-Malo, puis plus tard de Caen, en direction de Portsmouth, de Plymouth et de Pool, Roscoff-Cork des millions de passagers et des milliers de camions des deux côtés de la Manche. Plus tard, d’autres liaisons trans-Manche seront ouvertes : Plymouth-Santander, Caen-Portsmouth, Cherbourg-Pool et Portsmouth-Santander.

    BAI 2.jpg

    Cette liaison maritime entre la Bretagne et les Pays celtiques sera à l’origine de dizaines de jumelages entre la Bretagne et la Pays de Galles (voir Jumelages), avec l’Ecosse, la Cornouailles, l’Irlande et l’Angleterre.

     

    1974

    Aux élections générales d’octobre, le Labour (Parti travailliste) passe en-dessous de la barre des 50%. Le Plaid Cymru emporte trois sièges au Parlement de Londres :  Dafydd Wigley  (à gauche sur la photo), et Dafydd Elis Thomas.  Gwynfor Evans est réélu.(voir 1958 et Dossiers)

    Dafydd Wigley et Dafydd Elis Thomas.jpg

    Une réforme sur le découpage des comtés est mise en place : le nombre des circonscriptions passe de 13 à 8 et les mairies sont dépossédées de leurs pouvoirs au profit du County Council (Conseil de Comté). Les maires sont élus à tour de rôle au sein des Conseils Municipaux/City Council pour un an seulement.

     

    1977

    BBC Radio Cymru, une station de radio de langue galloise, est lancée. C'est l'un des rares services de radio FM à émettre au Royaume-Uni à l'époque.

     

    subdivision.jpg

    1979 La Dévolution

    Un référendum est organisé par Londres sur un projet de transfert de pouvoirs au Pays de Galles. Mais le projet est largement repoussé (956 330 voix contre et 243 048 voix pour). Mais seulement un électeur sur deux est allé voter (58%). Le gouvernement conservateur arrivé au pouvoir en mai 79 abroge le projet de Dévolution.

    1982

    Sianel Pedwar Cymru (S4C) est la première chaîne de télévision en langue galloise. Actuellement (2014), S4C est diffusé dans le monde entier.

    1983

    Crise dans l’industrie charbonnière. Sur les 155 puits de mine des années 50, seuls  30 sont encore en activité. La production est passée de 2 270 000 tonnes à 722 000 tonnes. Suite au projet du gouvernement Thatcher de fermer les mines au Pays de Galles, notamment, il s’ensuit une grande grève dans les mines en 1984 et 1985 qui réduit des milliers de familles à la misère. Un grand mouvement de solidarité se développe en Europe. En Bretagne, trois villes de la Presqu’île guérandaise (Guérande, Le Pouliguen et Missillac) organisent des collectes de fonds, de vêtements et de nourriture pour les mineurs gallois de la vallée de l’Ogwr, près de Bridgent.

     

     

     mineurs.jpg

     

     

     

    grèves mineurs gallois.jpg

     

     

     

    1987

    Lors des élections législatives, les Gallois élisent trois députés nationalistes du Plaid Cymru (Dafydd Elis Thomas, Dafydd Wigley et Ieuan Wyn Jones). Les députés gallois et écossais décident de former un groupe parlementaire à Westminster.

    1997

    Les Gallois votent en majorité pour la mise en place d'une Assemblée nationale au Pays de Galles, ce qui permet à cette nation celtique de devenir une entité constitutionnelle distincte au sein du Royaume-Uni. 

    1999

    ° L'Assemblée nationale du Pays de Galles est officiellement inaugurée par Elisabeth II, Reine d'Angleterre.

    ° Ouverture du Millenium Stadium à Cardiff. D'une capacité de 74 500 personnes, il est le premier stade du Royaume-Uni à disposer d'un toit rétractable.

    2005

    L'équipe de rugby du Pays de Galles remporte le Grand Chélem dans le tournoi des six nations, en battant pour la première fois, depuis de nombreuses années, l'Angleterre, l'Ecosse, l'Irlande, la France et l'Italie.

    2007